Château du Plessis-Bourré (XVe siècle)

vue_chateau_1

Le Plessis-Bourré, connu primitivement sous le nom "Plessis-le-Vent", appartenait au XVe siècle à la maison de Sainte Maure.
Charles de Sainte Maure vendit le "Plessisle-Vent" par acte du 26 novembre 1462, à Jean Bourré, le ministre favori de Louis XI, qui entra en possession du domaine en 1465. Dès 1468 Jean Bourré faisait édifier le château actuel dont la décoration était achevée en 1473.
Situé à 15 kilomètres d'Angers, ce château n'a subi au cours des siècles aucune modification essentielle, ni atteintes graves ; il demeure encore tel que Jean Bourré l'a fait édifier.

Le château est entièrement meublé. Ses meubles d'époque sont groupés par style et créent une diversité qui s'ajoute au charme du Plessis-Bourré.

Aujourd'hui encore propriété privée et habitée, le Plessis-Bourré est classé monument historique depuis le 1er juin 1931 ainsi que les 2 hectares de douves et les avenues qui en permettent l'accès.

Jean BOURRÉ


armoiries-de-jean-bourre

Jean Bourré est né à Château-Gontier en 1424, d'un bourgeois probablement aisé : Guillaume Bourré. Après des études de droit à l'Université de Paris, il entre, à 19 ans, vers 1442, au service du dauphin Louis, fils de Charles VII, que désormais il ne quittera plus. Il le suit d'abord en Dauphiné, où Louis Xl se réfugie par crainte de son père, puis en 1456 en Flandres, près du duc de Bourgogne, Philippe-le-Bon, où il restera jusqu'à la mort de Charles VII, en 1461.

Louis XI sait récompenser aussi bien que châtier. A sa mort, Jean Bourré qui a été successivement greffier du Grand-Conseil, conseiller du Roi, maître des Comptes, contrôleur des recettes de Normandie, est Trésorier de France, capitaine du château de Langeais, gouverneur du dauphin, à Amboise ; puis sous le règne de ce dernier, il devient capitaine du château d'Angers. Il meurt en 1506, à l'âge de 83 ans, comblé d'honneurs.

vue_chateau_2
vue_chateau_3
vue_chateau_4
vue_chateau_5
vue_chateau_6